أنت هنا

CONTRIBUTION A LA PRODUCTION DE FACTEURS BIFIDIGÈNES ET A LEUR ETUDE IN VITRO ET IN VIVO

التبويبات الأساسية

Monzer M. HAMZE

 

Univ.

Lille II

Spéc.

Microbiologie

Dip.

Année

# Pages

D.N.R.

1984

231

 

 

 

Les lactosérums obtenus par fermentation de lait par trois souches de Bifidobacterium de 3 espèces différentes : B. bifidum, B. longum et B. breve sont analysés. Les marqueurs suivants sont retenus : dosage des facteurs bifidigènes pour B. bifidum, dosage des proteins et des glucides, profiles électrophorétiques des glycoprotéines. On compare alors les resultants trouvés pour ces 3 espèces. En second lieu, le concentrat obtenu par dialyse du lactosérum produit par B. longum, de même que la souche microbienne correspondante vivante ou tuée par l’oxygène sont ajoutés à l’alimentation d’animaux à flore contrôlée. On suit dans ces différentes conditions l’évolution dans les extraits fécaux des marqueurs précédents afin de comprendre l’influence des produits de fermentation du lait ou des souches microbiennes sur le tractus digestif des animaux.

Paralèllement à ces travaux sur l’animal, on effectue une recherche chez l’homme. Elle porte sur la variation de la quantité d’hydrogène expirée après prise de lactulose avant et après consommation pendant une semaine soit de filtrat sterile de lactosérum obtenu par fermantation de lait par B. longum soit de corps microbiens de la même souche vivants ou tués par l’oxygène.